Une protection dynamique pour la sécurité informatique

Vous vous souvenez peut-être de juin 2008, la presse informatique avait fait un peu de bruit lorsque Trend Micro avait refusé de participer à certains des tests anti-malware les plus connus, comme le VB100. Notre argument, à l’époque et aujourd’hui, est que ces tests ne reflètent tout simplement pas fidèlement la menace telle que nos clients la vivent. Par conséquent, les résultats peuvent donner un faux sentiment de sécurité.

L’Internet est devenu le canal d’attaque le plus utilisé 

Les attaques se composent de nombreuses variantes, utilisent différents protocoles, ont des sources distribuées (botnets), sont, souvent, ciblées et ne peuvent plus être défendues par les techniques de reconnaissance de motifs qui sont au cœur des logiciels de sécurité, depuis si longtemps.

Les tests traditionnels des produits de sécurité ont été réalisés la plupart du temps dans un environnement de laboratoire isolé avec une liste sélective de logiciels malveillants, de sorte que les capacités des logiciels de sécurité modernes ne sont pas maximisées. Trend Micro s’appuie sur les capacités Web du Smart Protection Network pour fournir une protection dynamique en temps réel qui se concentre non seulement sur les fichiers, mais aussi sur les e-mails et les sites Web malveillants. Il en résulte un ensemble de règles intelligentes et corrélées pour se défendre contre les activités malveillantes.

Une vision centrée sur la menace, et non sur le fichier

L’objectif est de briser la chaîne d’infection ou de bloquer la menace le plus tôt possible. Pour ce faire, il faut, d’abord, examiner la « couche d’attaque », c’est-à-dire l’origine de la menace. On examine ensuite la couche d’infection, ou « ce que fait la menace lorsqu’elle atteint sa cible ».

Des tests indépendants et, surtout, non sponsorisés viennent d’être publiés par NSS Labs, soulignant l’importance de cette nouvelle approche. En juillet et août de cette année, NSS Labs a testé 9 produits grand public et 10 produits d’entreprise, 24 heures sur 24, pendant 17 jours.

Le Smart Protection Network de Trend Micro, basé sur le Web, est-il prêt pour le grand moment ? On pense que les résultats parlent d’eux-mêmes.