Lundi , 24 novembre 2014
Accueil | Motivation | Comment trouver la motivation pour travailler

Comment trouver la motivation pour travailler

Vous avez du mal pour vous mettre au travail ?

Vous savez que vous devez faire certaines choses, mais l’envie, la motivation, l’élan initial vous manque ?

Voici quelques stratégies que j’applique.

La première chose à faire est de configurer votre environnement pour qu’il soit propice au travail. Il doit vous donner l’envie de vous mettre à la tâche et de finir ce que vous avez en cours.

Veillez à avoir toujours du matériel en bon état, un bureau rangé avec le nécessaire, mais pas de superflu.

Mais, cela ne suffit pas pour se mettre au travail. En fait, le début de journée, « l’amorçage », est très important. Si cet amorçage n’est pas bon, vous procrastinez et ne faites pas votre travail. Il est alors très difficile de se motiver à démarrer sa journée. Même si le travail à accomplir est minime, il est parfois tout simplement impossible de s’y mettre.

En effet, en procrastinant, vous influencez votre processus de pensée, qui rend plus difficile la motivation. Plusieurs études psychologiques ont montré l’importance de « L’effet d’amorçage » dans la productivité quotidienne. Vous devez en être conscient et faire en sorte que cela se passe bien.

Car, autant une mauvaise entame peut casser votre élan, autant une bonne entame peut créer de l’élan. Si vous arrivez à créer des associations positives, cela renforcera votre envie de travailler, avec moins d’efforts.

Voici quelques stratégies que j’utilise pour bien commencer une journée productive :

  • Se lever de bonne heure et commencez à travailler immédiatement. Non pas pour gagner du temps, mais parce que se lever tôt est, pour moi, associé au fait de faire le travail. Quand je me lève tôt (par opposition à mes jours de repos ou je dors plus longtemps), je donne immédiatement et inconsciemment un signal à mon subconscient de travailler dur.
  • Créer un plan d’action. Même si le travail n’est pas compliqué, je crée un plan d’action. Ce dernier me servant lui même à mettre en route un amorçage positif, synonyme d’actions et non d’attentes. Bien sûr, il n’est pas question ici de prendre trop de temps pour notre planning, mais perdre 10 minutes pour décrire ce que vous devez accomplir peut vous motiver pour les prochaines heures.
  • Finir beaucoup de travail très tôt. Si vous arrivez à finir une grosse partie de vos taches tôt dans la journée, cela vous mettra dans un état d’esprit positif qui vous suivra tout au long de celle-ci. C’est personnellement gratifiant, vous voyez concrètement que les choses avancent… La motivation sera automatiquement la. Les jours ou j’arrive à bien travailler les 2 – 3 premières heures sont souvent ceux durant lesquels il m’est plus facile de faire 7 – 8 heures de travail efficace.

 A vous maintenant de vous approprier une ou toutes ces idées pour rendre vos journées plus efficaces.

8 commentaires

  1. Salut,

    Je me suis retrouvé à lire cet article par manque de motivation, et je dois dire qu’il m’a aidé à mettre un mot sur cette phase de la journée où je me prépare a travailler (bon petit déjeuner devant BFM TV, 20 tractions, et une bonne douche). Mais là où je peine à continuer dans cet esprit c’est juste au moment d’être assis devant mon bureau et me dire là il faut y aller!
    J’aurai une simple question : phase d’amorçage ok, mais après?
    Cette foutue motivation, j’ai vraiment tout essayé et je redoute de planter mes partiels (a tel point que je prends des médoc pour trouver le sommeil).
    A l’aide !

    • Bonjour,
      Tout d’abord, merci pour votre commentaire.
      Pour moi, votre routine du matin vous correspond bien… BFM TV pour les informations, Tractions pour le sport et douche pour finir tout ça.
      Cela fonctionne car vous avez un objectif et vous savez pourquoi vous faites ça.
      Quand vous arrivez devant votre bureau, avez-vous déjà planifié quelque chose ? Si ce n’est pas le cas, votre problème vient de la… Ce n’est pas la motivation qui vous manque, mais un objectif.
      Ce que vous pouvez essayer est :
      – La veille au soir, planifiez 3 choses que vous voulez accomplir le lendemain (trier des emails, faire des courriers, suivre une formation online, avancer sur un projet, etc…)
      Il faut, dans un 1er temps, que cela reste des choses assez courtes à réaliser.
      – Le lendemain, après votre routine, faites en priorité ces 3 choses… Ne passez pas à autre chose avant d’avoir fini.
      Vous verrez que l’accomplissement de ces 3 choses vous motivera automatiquement pour le reste.
      Pour augmenter votre concentration, vous pouvez également coupler cette technique avec la méthode Pomodoro expliquée ici : http://www.ordisport.fr/la-technique-pomodoro/

      N’hésitez pas à revenir vers moi pour me donner vos sensations.

      Cordialement.

      Eric.

  2. Tout d’abord, je voulais vous remercier d’avoir créer cet article très enrichissant.
    Comme le commentaire précédant je me suis retrouvé aussi dans votre article et même j’ai été étonné de mettre en place certaines choses de manière inconsciente (liste des taches à effectuer). Cependant mon problème c’est que au bout de 10 minutes de travail je n’arrive plus à continuer, je décroche complètement. Et pour pallier à cela je prends une pause pour pouvoir reprendre après mais je n’arrive plus à me remettre dedans et donc je perds toute ma journée à attendre qu’un élan de motivation face surface. Ce qui est rarement la cas alors je reporte et en découle une accumulation de travail de jour en jour.
    Alors je vous demande un conseil pour pouvoir rester le plus temps performant en évitant le décrochage.
    Merci d’avance de votre réponse

    • Bonjour,

      En fait, vous ne pouvez être motivé que si vous avez des objectifs aussi sur le long terme…

      Voici un exemple : Vous décidez de ranger et trier votre bureau de travail.

      Si c’est juste une action, vous risquez de commencer à ranger, puis, par exemple, de regarder vos emails, lire un papier, un magazine qui traine, etc… Au bout d’un moment, vous n’aurez plus du tout envie de ranger et vous laisserez tomber. Ce n’est pas un manque de motivation, c’est un manque d’objectifs.

      Si, par contre, vous décidez de ranger votre bureau, pour être plus efficace, avoir de la place pour travailler à un nouveau, etc… c’est différent. Vous associez votre action immédiate à un objectif futur qui vous plait. Le rangement n’est pas la finalité mais juste une étape vers autre chose.

      Essayez et revenez me dire si cela fonctionne.

      Bannissez les taches individuelles mais associez-les plutôt à des projets globaux ou vous pourrez suivre une progression motivante.

      Cordialement.

      Eric

  3. Bonjour , bien commencer sa journée nous permet de préparer notre subconscient à travailler bien , et j’ai aussi remarquer que se lever tôt donne beaucoup du bonne humeur .

  4. Très bon l’article , en effet être de mauvais humeur au commencement même de son journée est la cause première de la procrastination.

  5. à priori ces conseils sont tous vrai et applicable efficacement , surtout le lever tôt pour avoir du bonne humeur.

  6. J’ai pu constater que c’est vrai , lorsque je me lève tôt le matin je suis toujours de bonne humeur, c’est sur , à partir de maintenant je vais me hâter de me lever le matin.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>